Référencement de vos annonces : les bonnes pratiques à intégrer !

annonce immobilière optimisée

Rédiger une annonce claire, permettant de donner les informations principales tout en restant agréable à lire ne suffit plus. Aujourd’hui, il vous faut également penser à la visibilité de votre annonce sur le web.

Pour cela, vous devez optimiser ce que l’on appelle le référencement naturel.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il existe un certain nombre de pratiques à adopter dans la rédaction de vos annonces :

  • Un contenu unique

Dans l’idéal, l’annonce du bien sur votre site internet doit être différente de celles pouvant être diffusées sur des portails (ex : Seloger, Le bon coin): cela permet d’éviter le duplicate content (contenu dupliqué). Nous vous conseillons de privilégier votre site internet aux sites portails et d’optimiser l’annonce en suivant les conseils prodigués dans cet article. Enfin, l’orthographe compte ! Il vaut mieux éviter les abréviations, qui ne seront pas reconnues par Google (ex : écrire « 3 pièces » et non « 3p », « salle de bain » plutôt que « sdb ») !

  • Ne faites pas trop court

Pour être bien référencée, une annonce ne doit pas être trop courte. Google préfère les annonces d’au minimum 200 mots. Placez en premier les informations principales, recherchées par la grande majorité des internautes : le  type d’offre, le type de bien (appartement, maison, immeuble, commerce…), le nombre de pièces. Enfin, évoquer l’environnement du bien peut être un bon moyen d’allonger votre annonce (ex : la proximité des écoles, commerces ou des transports) !

  • N’oubliez pas les images… et de qualité !

Vous le savez déjà, de belles images sont primordiales pour mettre en avant votre bien et votre annonce. En termes de référencement aussi, les images sont importantes. Une annonce ne contenant pas d’images sera nettement moins cliquée : les internautes passent en moyenne 60% de leur temps à regarder les photos et 41.5 % ne lisent même pas la description* !  De plus, Google privilégie les pages mettant à disposition du contenu varié.  Pensez aussi à bien nommer vos images quand vous les télécharger sur vos outils (ex : « rezdevilla.jpeg » plutôt que « image12.jpeg »).

Notre application mobile PixHDR vous permet de réaliser des photos de qualité grâce à la technologie HDR qui combine en quelques secondes plusieurs clichés et crée la photo idéale. Grâce à des astuces présentes dans l’application, vous serez guidé pas à pas dans la réalisation de vos prises de vues.

  • Des outils automatiques existent !

Prochainement intégré à Hektor, le nouvel outil Deep Flow Realty rédige vos annonces immobilières en faisant appel à l’Intelligence Artificielle.  Il génère le titre de l’annonce, une description du bien de 300 mots en moyenne à l’orthographe et syntaxe parfaites, ainsi que la traduction en anglais, tout en optimisant le référencement. Deep Flow Realty garantit aussi un contenu unique sur votre site internet et une  description spécifique du bien destinée à l’export sur vos portails immobiliers.  Un gain de temps considérable donc pour l’agent immobilier !

Pour découvrir plus en détails cet outil, rendez-vous ici.

  • Les autres petits  « + » :

Ne négligez pas le titre : tout comme pour votre lecteur, c’est le premier élément détecté par Google. Il doit inclure le type du bien, le nombre de pièces qu’il contient et la zone géographique. Par exemple : Vente Appartement Haussmanien – 2 pièces – 350 000 € – Paris 10ème arrondissement.

Du contenu vidéo ou une visite virtuelle n’impactera pas directement les performances SEO. Cependant, l’utilisateur restera plus longtemps sur votre page !

Vous l’aurez compris, rédiger une annonce immobilière en ligne ne laisse pas de place au hasard !

Mettez toutes les chances de votre côté en suivant ces quelques conseils et grâce à notre outil Deep Flow Realty, pensé pour optimiser le référencement de vos annonces immobilières !

*Chiffres « Seloger.com ».

Fiona Gurrieri

Fiona Gurrieri

Chargée des projets webmarketing chez La Boite Immo, Fiona est aussi web rédactrice sur les problématiques spécifiques à l'immobilier.

Laissez un commentaire

Articles associés